Union Sportive Pont de Vaux Arbigny : site officiel du club de foot de PONT DE VAUX - footeo

Equipe Réserve : Une victoire inespérée

29 octobre 2018 - 20:08

Qui aurait cru à une victoire de notre équipe Réserve face à Foissiat ce dimanche après 80' de jeu ? Personne et pour cause : 

L'équipe du capitaine RUDE se présentait encore une fois amputée de plusieurs joueurs majeurs, blessés ou promus en équipe 1, mais bénéficiait du renfort du gardien de l'équipe première Fred SANGOY, retenu sur PONT DE VAUX pour raisons professionnelles. Le début du match voyait une formation tango très empruntée derrière et limitée dans ses actions offensives, se réduisant à lancer désespérément de longs ballons au rapide Victor LARME. Foissiat maîtrisait mieux le jeu mais n'obtenait des occasions que sur des approximations tangos. A la demi-heure de jeu, L'USPA bénéficiait d'un corner et Yohann BORJON PIRON reprenait d'une demi-volée du pied droit pour catapulter la balle sous la barre du but adverse. Avantage heureux au vue de la physionomie du match, mais annihilé quelques minutes plus tard par un but sur coup franc surprenant Fred SANGOY, alors occupé à positionner ses défenseurs.

La seconde mi-temps voyait les visiteurs accélérer le jeu, se procurer plusieurs occasions et convertir l'une d'entre elle sur une tête au second poteau. Les attaques des Bleus s'accumulaient, la défense tango, pas toujours aidée par son milieu de terrain et son attaque prenait l'eau peu à peu. Fred réalisait parade sur parade, les tangos ne franchissaient plus la ligne médiane, et les quelques supporters locaux commençaient à quitter le stade, ne se doutant pas de la suite du déroulement du match...Denis PERDRIX tentait alors un coup de poker en opérant des changements qui allaient s'avérer salutaire en incorporant J.M. MASSU et en sortant notamment un Loris LAMUR, décevant au vu de ses énormes capacités, et voilà notre MICHOU local mettre la pagaille sur la défense foissiatie. C'est lui qui, sur un centre venu de la droite, remettait intelligemment de la tête à Grand Chamakh qui égalisait d'une superbe volée posée du pied gauche* ! Les visiteurs, surpris de cette réaction tango, subissait dans la foulée la hardiesse des locaux et sur un cafouillage provoqué par Quentin FERRERO et Michou, c'est un visiteur qui d'un pointu malencontreux donnait un avantage inespéré aux tangos ! C'était la folie à la buvette ! Foissiat jetait ses dernières armes dans la bataille mais Fred assurait, Mam décroisait les bras et Pierrick, malgré une cheville douloureuse densifiait le milieu de terrain. La victoire était là, inespérée...

Si quelques sourires s’affichaient à la collation d'après-match, personne n'était dupe : Foissiat a raté le coche et ne pouvait s'en prendre qu'à eux-mêmes d'avoir concédé cette défaite en terre pontévalloise. Côté tango, ce résultat n'est dû qu'à 10' d'intensité ! le manque d'engagement dans les duels, les prises de balle, le manque d'échanges, de solidarité entre partenaires et les mouvements d'humeur alliés à des expressions corporelles néfastes sont autant d'axes de travail pour les coaches ! 

*Michou remettait intelligemment de la tête à Grand Chamakh qui égalisait d'une superbe volée posée du pied gauche : comme quoi, on peut jouer de la tête sans donner de gros coup de boule et frapper au but sans frapper comme une mule...: la plus belle action collective tango du match

Commentaires